Mood

Oser le blond…

14 septembre 2015

 

 

LA MÉTAMORPHOSE


Il y a des moments dans la vie où le changement s’impose de lui-même. Que ce soit dans sa vie pro ou perso, nous ne maîtrisons pas toutes les cartes.

Quand le changement apporte le bonheur, celui-ci coule de source et, finalement, passe quasiment inaperçu, car cela semble être dans l’ordre naturel des choses.

Mais quand il nous est imposé par un tiers, qu’il ne dépend pas de nous, nous souffrons terriblement…

Le plus important dans ces moments-là, c’est d’être entouré par ses proches, pour trouver la force de transformer ce coup dur en une énergie nouvelle, positive… Se recentrer sur soi-même, réapprendre à se connaître et s’émerveiller devant toutes les nouvelles portes qui s’ouvrent à nous.

Dans ces moments-là, je sais que j’ai besoin de me réapproprier mon image. Je suis assez excessive en matière de transformations, je n’ai jamais eu peur de me lancer sur des projets fous. J’ai besoin de voir la différence au premier coup d’œil, du coup, ce que je change en premier, c’est ma coupe de cheveux : passer du long au court, du brun au blond, faire une frange ou des extensions… J’ai besoin de ces changements radicaux pour me tourner vers l’avenir.

Cela faisait un moment que des envies de blond me titillaient. Mais quand on est dans sa « zone de confort » on est moins aventurière, on a moins tendance à OSER…Récemment, la vie a fait que j’ai dû sortir de ma « zone de confort », du coup, j’ai eu besoin de me réapproprier mon image et le blond s’est imposé.

 

Oser le blond2 - bdcbleblog

 

LE BLOND VÉNITIEN


Le plus dur dans les transfo,’ c’est de trouver « la » bonne personne, celle à qui on va faire confiance, car les enjeux pour nous sont de taille.

J’ai mis du temps à trouver « le » coiffeur, j’ai pas mal prospecté auprès d’amis, car je ne connaissais pas de coloriste sur Nantes je n’y habite que depuis 1 an.

Mon choix s’est porté sur la petite baignoire à Nantes, salon atypique et intimiste, car nous sommes seuls dans une pièce avec notre coiffeur. J’ai donc appelé et aux vues de ce que je voulais, on m’a tout de suite proposé un rendez-vous « girly » totalement gratuit  qui permet de voir quelles sont mes attentes et si elles sont réalisables. Le coiffeur donne son avis de professionnel et nous oriente tout en prenant en compte notre avis.

Par exemple : pour que le changement ne soit pas trop brutal, la coiffeuse m’a d’abord proposé un blond cendré. On a regardé des magazines ensemble, mais la couleur n’était pas assez tranchante pour moi. J’avais peur de ressortir de là légèrement plus clair, mais sans grand changement apparent. Moi, je voulais un blond doré, lumineux et naturel = un blond vénitien, on s’est donc mise d’accord avec la coiffeuse sur une couleur et elle m’a proposé de me faire des mèches « travaillées en voilage ». Là, question technique je lui faisais totalement confiance, estimant qu’elle connaît mieux son métier que moi ! On a donc prit rendez-vous ensemble pour la semaine d’après. J’avais hâte…

Le Jour-J, j’ai  été installée dans le « boudoir » :

“La“ pièce romantique de la petite baignoire. Ici, discrétion, délicatesse, petites attentions caractérisent cette pièce à la déco désuète.

La coiffeuse s’est assurée que mes choix n’avaient pas changé depuis la dernière fois. Et c’était parti ! 2h après, j’ai découvert le résultat et je dois avouer que j’étais ravie !! C’était exactement ce que je voulais : un blond doré, lumineux et naturel!

 

pauline_1

 

Tout ça pour dire qu’il faut OSER, surtout dans ces périodes de changement qui font partie de nos tranches de vie… On ne se sent jamais plus vivant que quand on sort de sa « zone de confort »…

 

Oser le blond3 - bdcbleblog

 

La bise

 

 

PS : Vous avez encore 3 jours pour participer au concours

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply Sandy 14 septembre 2015 at 13 h 04 min

    Ça te va très bien!!

  • Reply Claire7799 15 septembre 2015 at 17 h 38 min

    Le résultat est magnifique et très naturel, j’adore!
    C’est vrai qu’il faut de temps en temps sortir de sa zone de confort! Je vais y penser! En tout cas, ça t’a réussi!

  • Reply mathmath 17 septembre 2015 at 11 h 12 min

    C’est vraiment joli! Récemment j’ai coupé mes cheveux aux épaules alors que je les avais au milieu du dos, un bon changement mais je n’ai pas encore osé le pas et de passer au blond (bon sauf quand le soleil et la mer décident de me décolorer les cheveux ;) )
    ça donne envie d’essayer en tout cas, je vais me repencher sur la question !
    Bonne journée !

    • Reply Pauline 1 octobre 2015 at 19 h 06 min

      Hihihi :D ! Alors tu as essayé le blond?
      Bises

    Leave a Reply