Histoire du maquillage

La beauté à l’époque médiévale

26 septembre 2016

L’époque médiévale ou Moyen-Âge s’étend du 5ème au 15ème siècle. Grosso modo, elle débute avec le déclin de l’Empire Romain et se termine à la Renaissance.

Depuis l’antiquité Égyptienne, on peut remarquer une oscillation des tendances pour ou contre le maquillage en fonction des époques.

〉  L’Antiquité Égyptienne : Pour

〉  La Grèce Antique : Contre

〉  La Rome Antique : Pour

N’échappant pas à la règle, a contrario de l’Empire Romain, la société médiévale rejette en bloc le maquillage, le considérant comme un subterfuge diabolique conduisant à la débauche.

Avant d’entrer plus en détail dans les moeurs « beauté » de l’époque, il faut avoir en tête le canon de beauté du Moyen-âge : La pucelle. La jeune fille qui représente la femme parfaite a pour référence la Vierge Marie.

capture-decran-2016-09-21-a-10-36-59

LES MOEURS DU MOYEN-AGE


Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’hygiène corporelle est très importante à cette époque. Vestiges de l’époque Romaine, les bains publics se sont démocratisés et on en trouve dans la plupart des grandes villes. Les personnes les plus aisées passent beaucoup de temps aux
bains à parfaire leur toilette.

Les croisades ont favorisé les échanges commerciaux entre l’Orient et l’Occident. De nombreuses épices sont importées, telles que le musc, le safran… que l’on utilise pour se parfumer. Les plus riches font également importer du savon d’Alep et les produits à base de lait d’ânesse sont fréquemment utilisés.

De cette époque nous sont parvenus quelques recueils, comme « Les Ornement des dames », où l’on trouve des recettes maison pour prévenir les rides, blanchir les dents ou colorer sa chevelure…

La jouvencelle dans son incarnation de la beauté doit avoir des cheveux longs et dorés. Atout séduction majeur, les cheveux détachés sont exclusivement réservés aux jeunes filles à marier. Ils sont l’objet de toutes les attentions : régulièrement peignés, ils sont nettoyés avec de la poudre d’iris. Une fois la jeune fille mariée, les cheveux sont relevés et dissimulés sous une coiffe.

capture-decran-2016-09-21-a-10-37-08

LE VISAGE : SIÈGE DE LA BEAUTÉ


Dans l’idéal de l’époque, le visage doit avoir le teint clair. Les joues, en référence au « rouge de la pudeur » et les lèvres sont autorisées à être maquillées.

capture-decran-2016-09-21-a-10-36-28

 

 

 

le front est long, les sourcils sont bruns, les yeux sont clairs, le nez est fin et les dents blanches.

capture-decran-2016-09-21-a-10-36-41

 

 

A l’époque médiévale, le visage de la jeune fille est la seule partie découverte du corps (avec les mains), il doit donc être impeccable.

 Pour faire paraître le front encore plus long, les femmes s’épilaient régulièrement la racine des cheveux.

Voici un exemple de recette dépilatoire qui nous est parvenue : Dissoudre 3 onces de chaux vive dans de l’eau et ajoutez-y à 1 once d’orpiment.  Ca fait rêver non? ^-^

capture-decran-2016-09-21-a-10-36-51

 Une peau claire ou laiteuse est le summum de la beauté. Le teint doit donc être blanc, les femmes avaient donc recours à divers subterfuges pour s’éclaircir la peau.

 Les dents, considérées comme un atout pour séduire, sont blanchies avec des onguents. Une haleine fraîche est également de rigueur, les femmes mâchouillent diverses feuilles ou racines de plantes.

Comment la renaissance se positionnera par rapport au maquillage? Quels seront les codes « beauté » ? C’est ce que nous verrons dans mon prochain article sur le maquillage à travers l’histoire.

 Cet article sur la beauté à l’époque médiévale vous à plu?  ♦


RÉFÉRENCES :

• Citation 1, 2 :  Sophie Cassagnes-Brouquet, « La vie des femmes au Moyen Age », Editions Ouest France

• Citation 3, 4, 5 :  Régine Pernoud, « La femme au temps des cathédrales », Stock

You Might Also Like

10 Comments

  • Reply prune 26 septembre 2016 at 10 h 10 min

    super article!

    • Reply Pauline 29 septembre 2016 at 18 h 39 min

      Merci beaucoup Prune

  • Reply Aurore 26 septembre 2016 at 10 h 17 min

    Bonjour Pauline !
    Toujours aussi intéressant ces articles sur la beauté et le maquillage des temps jadis!
    Super blog on a envie d’en lire plus !
    de nouveaux tutos pour bientôt?

    Aurore

    • Reply Pauline 29 septembre 2016 at 18 h 46 min

      Salut Aurore!!

      Merci pour ton commentaire, c’est toujours un plaisir de retrouver ces petits messages tous les lundis !
      Je sais que beaucoup de blogueuses publient plusieurs fois par semaine. En ce qui me concerne, entre les vidéos et les prestations de maquillage je n’ai pas le temps de publier plus! et, Je préfère tenir mon petit rythme de croisière ^-^
      OUI !! plusieurs vidéos seront à retrouver tout le mois d’octobre sur le thème d’Halloween…..

      A bientôt
      Pauline

  • Reply Manon 26 septembre 2016 at 13 h 23 min

    Coucou

    j’ai bien aimé l’anecdote sur les cheveux et le mariage! :)
    bonne journée

  • Reply Rida 26 septembre 2016 at 19 h 31 min

    Article avec des extraits originaux de l’époque: la classe !
    Farah

    • Reply Pauline 30 septembre 2016 at 14 h 00 min

      Ravie que cet article te plaise Farah, j’ai eu beaucoup de plaisir à l’écrire!!

      bises
      Pauline

  • Reply Hortense 26 septembre 2016 at 20 h 20 min

    Bonsoir,
    Très agréable à lire cet article. J’ai aimé les citations et ta bibliographie.
    Vraiment bravo !
    C’est écrit avec finesse et documentations.
    Merci,
    Bonne semaine!

    • Reply Pauline 30 septembre 2016 at 14 h 01 min

      Merci pour tout Hortense!
      J’ai vraiment eu beaucoup plaisir à faire des recherches sur le sujet!

      Bonne semaine à toi
      Pauline

  • Reply Elisabeth Bru 1 octobre 2016 at 11 h 39 min

    Coucou Pauline!

    Il est vrai qu’en regardant régulièrement tes tutos sur You Tube, on en oublie un peu les articles du blog! Excellente lecture ce matin sur la beauté au Moyen-Age. Merci et bises à toi.
    Elisabeth

  • Leave a Reply